Auvergne limousin bourgogne Centre

Auvergne

Les Conards

Cette chanson était autrefois populaire en Auvergne. Il était de tradition que les mariés de l’année participent à une étrange procession les mardis et mercredis des Cendres.
Derrière un cornard géant, les jeunes épousés, en chemise, bonnet de nuit et paire de cornes sur la tête, devaient parcourir les rues du village juchés sur un âne, la tête tournée vers la queue de l’animal; ils disposaient de sacs de farine pour blanchir les filles qu’ils rencontraient sur leur passage.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.